Le financement de la formation professionnelle

Vous êtes chef d'entreprise

L’AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la formation des Chefs d’entreprise) qui a pour mission de promouvoir la formation et gérer les contributions versées par les chefs d’entreprise peut prendre en charge vos frais de formation.

Le FIF-PL (Fonds Interprofessionnel de formation des Professionnels Libéraux) a été créé à l'initiative de l'UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et des organisations professionnelles adhérentes, conformément aux dispositions de la loi du 31 décembre 1991, portant sur la formation continue des Travailleurs Indépendants et des Professionnels Libéraux, faisant obligation à tous de s'acquitter de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP).

FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales) sont habilités à collecter les contributions spécifiques formation des dirigeants bénéficiant du statut TNS qui relèvent de leur champ d’application et financent la formation des travailleurs non-salariés de ces entreprises.

 

Vous souhaitez former vos salariés

Leur formation peut être prise en charge par l’organisme collecteur de fonds de formation, auquel vous adhérez. Pour toute prise en charge par un OPCA, il est impératif d’effectuer une demande de prise en charge avant le début de la formation.

Que la formation se situe dans le cadre du plan de formation global de l’entreprise ou bien qu’elle soit à l’initiative du salarié dans le cadre du DIF (droit individuel de formation), il existe des solutions de prise en charge du financement.

 

Qu'est ce qu'un "OPCA" ?

Le Code du travail impose aux entreprises des contributions financières minimales calculées sur leur masse salariale. Celles-ci sont, soit constituées de dépenses de l’entreprise, ou soit constituées de versements à des organismes spécialisés, créés et gérés par les partenaires sociaux : les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA).

L’ensemble de ces contributions sert au financement des coûts de formation, de rémunération et de transport, hébergement et restauration des salariés en formation. Sauf dans le cadre du CIF, il appartient à l’employeur d’assurer la prise en charge financière, avec ou sans le soutien de l’OPCA, de l’ensemble de ces frais : aucune participation financière ne peut être exigée du salarié.