Le Bilan de Compétences

Le bilan de compétences vous permet d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et vos motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. Le bilan peut être effectué à votre initiative ou à la demande de votre employeur.

Ces prestations sont effectuées par des organismes extérieurs à l’entreprise.

Êtes-vous concerné ?

Le choix des salariés appelés à suivre les actions figurant dans le plan de l’entreprise appartient à votre employeur. Comme tous les membres du personnel, vous êtes susceptible d’être concerné pour suivre un bilan de compétences.

Néanmoins, le bilan ne peut être réalisé qu’avec votre consentement écrit. Votre refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.

Quelle procédure ?

Une fois votre accord donné, l’employeur doit vous présenter une convention tripartite dûment complétée. Elle est conclue entre vous, l’organisme prestataire de bilan de compétences et votre employeur.

Vous disposez d’un délai de 10 jours pour signifier votre acceptation. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous informer des conditions de déroulement du bilan de compétences auprès de l’organisme prestataire retenu par votre employeur. L’absence de réponse de votre part dans ce délai de 10 jours vaut refus.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences se déroule en trois étapes :

  • la phase préliminaire : vous êtes reçus individuellement pour définir vos besoins et être informés des conditions du déroulement du bilan, et des moyens utilisés ;

  • la phase d’investigation : menée de façon individuelle et/ou collective, elle vous permet d’identifier et d’évaluer vos compétences et aptitudes ;

  • la phase de conclusion : les résultats du bilan vous sont exposés.

Quels sont vos droits et obligations ?

  • Pour vous, le départ en bilan de compétences correspond à une mission professionnelle ;

  • Vous conservez votre statut et vos droits individuels et collectifs durant le bilan ;

  • Vous conservez votre rémunération et votre protection sociale et demeurez sous la subordination juridique de votre employeur ;

  • La restitution des résultats du bilan de compétences s’effectue par le biais d’un document de synthèse et de résultats détaillés ;

  • Vous en êtes le seul destinataire. Ces documents ne peuvent être communiqués à une autre personne qu’avec votre accord.

Quelle rémunération ?

Votre rémunération est intégralement maintenue par l’employeur.

Où se renseigner ?

  • Service du personnel.
  • Institutions représentatives du personnel : membre du comité d’entreprise ou délégué du personnel.

Vous allez suivre une formation à votre initiative

  • Le Congé Individuel de Formation (CIF-CDI)
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF-CDD)
  • Le Congé Individuel Intérim (CIF Intérim)
  • Le Congé pour Validation des Acquis de l'Expérience
  • Le Congé Individuel de Formation hors temps de travail

Congé Individuel de Formation (CDI)

Le CIF/CDI est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre à votre initiative une formation.

lire la suite

Le Congé Individuel de Formation (CDD)

Si vous avez achevé un contrat à durée déterminée depuis moins d’un an, vous avez droit à un Congé Individuel de Formation (CIF-CDD) d’un an.

lire la suite

Congé Individuel Intérim

Le CIF/Intérim est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre, à votre initiative, des actions de formation.

lire la suite

Congé pour Validation des Acquis de l'Expérience

Le congé pour VAE est une autorisation d’absence qui vous permet d’engager une procédure de validation des acquis de l’expérience et faire ainsi reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin :

lire la suite

Congé Individuel de Formation hors temps de travail

Dès lors que vous souhaitez entreprendre une formation en dehors de votre temps de travail, il existe à présent une possibilité de prise en charge des frais de formation.

lire la suite

Vous allez suivre un formation à l'initiative de votre employeur

  • Le Droit Individuel à la Formation (DIF)
  • Le Plan de Formation
  • Le bilan de compétences dans le plan de formation
  • La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
  • La période de professionnalisation

Droit Individuel à la Formation

Le droit individuel à la formation (DIF) vous permet de bénéficier d’actions de formation professionnelle, rémunérées ou indemnisées, réalisées dans ou en dehors de votre temps de travail.

lire la suite

Le Plan de Formation

Le plan de formation de l’entreprise est un document (facultatif mais souvent indispensable) dans lequel votre employeur définit l’ensemble des actions de formation qu’il estime nécessaires de faire suivre à certains salariés ou à différentes catégories d’entre eux, au cours d’une période donnée (annuelle ou pluriannuelle) :

lire la suite

Le Bilan de Compétences

Le bilan de compétences vous permet d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et vos motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. Le bilan peut être effectué à votre initiative ou à la demande de votre employeur.

lire la suite

La Validation des Acquis de l'Expérience

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure qui vous permet de faire reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin :

lire la suite

La période de professionnalisation

L’objectif est de favoriser votre maintien dans l’emploi, en vous permettant l’acquisition d’un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, une qualification professionnelle ou de participer à une action de formation de professionnalisation.

lire la suite