Congé Individuel Intérim

Le CIF/Intérim est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre, à votre initiative, des actions de formation.

Ces actions de formation vous permettent :

  • d’accéder à un niveau supérieur de qualification ;
  • de changer d’activité ou de profession ;
  • de vous ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles ;
  • Vous pouvez aussi utiliser ce congé pour préparer et pour passer un examen.


Êtes-vous concerné ?

Pour pouvoir déposer une demande de congé, vous devez :

  • justifier d’une ancienneté de 1600 heures dans la profession dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où s’effectue la demande. Ces heures s’apprécient toutes missions confondues, sur une période de référence de 18 mois précédant cette date ;

  • respecter un délai de franchise entre deux congés individuels de formation dont la durée est au minimum de 6 mois et au maximum de 4 ans ;

  • ne pas être salarié d’une entreprise autre qu’une société d’intérim au moment du début du congé individuel de formation.

 

Quelles démarches devez-vous entreprendre ?

Afin de pouvoir bénéficier du congé individuel de formation intérim, vous devez :

  • déposer une demande d’autorisation d’absence par écrit auprès de l’entreprise de travail temporaire qui vous emploie. Si vous n’êtes plus en mission, vous pouvez déposer votre demande dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle vous justifiez de l’ancienneté requise. Vous disposez d’un délai maximum de trois mois après votre dernier jour de mission ;

  • faire une demande de prise en charge financière auprès du FAF-TT pour obtenir la prise en charge totale ou partielle des frais liés au déroulement du CIF.

 

Quels sont vos droits et obligations ?

Pendant la durée du congé de formation, vous êtes titulaire d’un contrat de mission-formation et vous restez salarié de l’entreprise de travail temporaire qui vous a délivré l’autorisation d’absence.

En cas d’accord de prise en charge, le FAF-TT finance votre rémunération ainsi que tout ou partie des frais annexes (formation, transport, hébergement...) pendant la durée de votre congé si elle n’excède pas un an ou 1 200 heures.

 

Quelle rémunération ?

  • Si votre salaire horaire brut est inférieur à deux fois le montant du SMIC, 100 % de ce salaire sera pris en charge.

  • Si votre salaire horaire brut est supérieur à deux fois le montant du SMIC, la prise en charge varie de 80% à 90%. La rémunération que vous percevrez dans ce cas ne sera jamais inférieure à deux fois le montant du SMIC.

 

Où se renseigner ?

  • FONGECIF ou OPCA agréés à ce titre
  • Service du personnel
  • Institutions représentatives du personnel : membre du comité d’entreprise ou délégué du personnel
  • Fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAFTT) - 14, rue Riquet - 75940 Paris Cedex 19 - Tél. : 01 53 35 70 00

Vous allez suivre une formation à votre initiative

  • Le Congé Individuel de Formation (CIF-CDI)
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF-CDD)
  • Le Congé Individuel Intérim (CIF Intérim)
  • Le Congé pour Validation des Acquis de l'Expérience
  • Le Congé Individuel de Formation hors temps de travail

Congé Individuel de Formation (CDI)

Le CIF/CDI est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre à votre initiative une formation.

lire la suite

Le Congé Individuel de Formation (CDD)

Si vous avez achevé un contrat à durée déterminée depuis moins d’un an, vous avez droit à un Congé Individuel de Formation (CIF-CDD) d’un an.

lire la suite

Congé Individuel Intérim

Le CIF/Intérim est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre, à votre initiative, des actions de formation.

lire la suite

Congé pour Validation des Acquis de l'Expérience

Le congé pour VAE est une autorisation d’absence qui vous permet d’engager une procédure de validation des acquis de l’expérience et faire ainsi reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin :

lire la suite

Congé Individuel de Formation hors temps de travail

Dès lors que vous souhaitez entreprendre une formation en dehors de votre temps de travail, il existe à présent une possibilité de prise en charge des frais de formation.

lire la suite

Vous allez suivre un formation à l'initiative de votre employeur

  • Le Droit Individuel à la Formation (DIF)
  • Le Plan de Formation
  • Le bilan de compétences dans le plan de formation
  • La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
  • La période de professionnalisation

Droit Individuel à la Formation

Le droit individuel à la formation (DIF) vous permet de bénéficier d’actions de formation professionnelle, rémunérées ou indemnisées, réalisées dans ou en dehors de votre temps de travail.

lire la suite

Le Plan de Formation

Le plan de formation de l’entreprise est un document (facultatif mais souvent indispensable) dans lequel votre employeur définit l’ensemble des actions de formation qu’il estime nécessaires de faire suivre à certains salariés ou à différentes catégories d’entre eux, au cours d’une période donnée (annuelle ou pluriannuelle) :

lire la suite

Le Bilan de Compétences

Le bilan de compétences vous permet d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et vos motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. Le bilan peut être effectué à votre initiative ou à la demande de votre employeur.

lire la suite

La Validation des Acquis de l'Expérience

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure qui vous permet de faire reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin :

lire la suite

La période de professionnalisation

L’objectif est de favoriser votre maintien dans l’emploi, en vous permettant l’acquisition d’un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, une qualification professionnelle ou de participer à une action de formation de professionnalisation.

lire la suite